top of page
  • mariehortense

C'est lundi , restons zen!


Ce matin, j’ai ouvert mon tout nouveau flacon d' l’huile essentielle de cataire citronnée (Nepetta citriodora). La productrice , Carole Roux, est dans la Drôme. Curieuse, car je ne connaissais cette huile, je me suis installée pour une petite séance d’olfaction.

On se pose, on fait le vide, on ouvre le flacon…1, 2, 3…. À peine ouvert, un effluve à la fois doux, pétillant et pourtant enveloppant se diffuse et chatouille mes narines avec délice. Celui-ci voyage et se pose le long de ma colonne vertébrale, y apportant une détente immédiate, les omoplates fondent, les tensions s’évaporent, un calme m’envahit … Etrangement, mon chat fuit. Moi, je me sens bien, je m’ancre et tout mon corps se pose.

La cataire citronnée ressemble beaucoup à la mélisse officinale. Cette plante très commune dans certaines parties de la France est une grande amie des abeilles qui en raffolent. On l’aime en infusion pour ses vertus apaisante, relaxante et stimulante de l'appareil digestif.

Paul Victor Fournier dans son dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France, la déclare vulnéraire, digestive et calmante. Il nous met en garde sur sa racine qui, selon la légende, pourrait faire naitre une certaine fureur chez celui qui la consomme.

Ce sont les feuilles que nous distillons car la cataire renferme jusqu’à 0,3% d HE.

Je garde ce petit flacon près de moi, comme antidote, pour les moments de stress qui peuvent parfois envahir notre quotidien.

Merci Carole Roux pour cette belle découverte!


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page